Joachim Low ‘Full of Rage’ et ‘Disgusted’ à Disruptive Germany Supporters

Le manager de l’Allemagne, Joachim Low, a déclaré qu’il était «plein de rage» et «dégoûté» par les partisans de l’Allemagne qui ont perturbé le silence d’une minute avant la victoire de vendredi 2-1 contre la République tchèque.

Selon Alex Fisher de Goal, certains partisans ont sifflé et auraient fait des chants de l’ère nazie, et Low n’a pas moqué ses mots en réfléchissant: «Je suis extrêmement déçu de ce qui s’est passé pendant le silence de la minute. Je ne suis ni contrarié ni triste. Je suis plein de rage, je pense, peut-être, cela explique mon sentiment de mieux. Ce ne sont pas nos fans.

Selon le flux Twitter officiel de l’Allemagne, il a ajouté:

Allemagne

# Löw: “Je suis dégoûté que ces soi-disant fans ont embarrassé notre pays sur une scène internationale”

Allemagne

# Löw: “En tant qu’équipe, nous voulons défendre de bonnes valeurs et une Allemagne tolérante et ouverte” #DieMannschaft #GERNOR

Le match a eu lieu lors du 78e anniversaire de l’invasion de la Pologne en Allemagne en 1939, qui a déclenché le début de la Seconde Guerre mondiale.

À la suite de la perturbation, les joueurs de Die Mannschaft n’ont pas reconnu les partisans à Prague.

Mats Hummels, qui a marqué un gagnant de la 88e minute après que Vladimir Darida ait annulé les premiers efforts de Timo Werner, a décrit les fans qui ont brisé la minute de silence en tant que “hooligans”.

L’Allemagne poursuivra sa campagne de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA lundi quand elle prendra la Norvège à l’aréna Mercedes-Benz à Stuttgart.