Dubaï reste en jeu pour Pacquiao

MANILA, Philippines – Manny Pacquiao tient toutes ses options ouvertes concernant son prochain combat, qui peut avoir lieu avant l’année ou le plus tôt qu’il serait disponible pour se battre l’année prochaine.

Pacquiao a mis son pied sur une revanche avec l’australien Jeff Horn à Brisbane, qui a été initialement fixé le 12 novembre.

Au lieu de cela, Pacquiao avait annoncé qu’il voulait la revanche tenue aux Philippines en décembre et espère que la Corne viendrait faire face au défi.

Une source a déclaré que Pacquiao fait ses propres affaires, au nom de ses promotions MP, et a offert à Horn 3 millions de dollars pour une revanche qui se tiendra à l’Arena des Philippines.

“C’est trois millions de dollars pour Horn”, a déclaré Pacquiao, selon la source.

Horn avait déclaré qu’il poursuivrait son calendrier de novembre à Brisbane, avec ou sans Pacquiao, mais son silence au cours des dernières semaines pourrait signifier qu’il écoute ce que Pacquiao dit.

Sportshub (Article MRec), pagematch: 1, sectionmatch: 1

Pacquiao ne s’enfuit pas d’une revanche avec Horn, qui a arraché la couronne WBO welterweight de la superstar philippine le 2 juillet dernier au stade de Brisbane.

Mais il veut que le combat se tienne à l’extérieur de Brisbane, qu’il s’agisse des Philippines ou d’un terrain neutre, et d’un nouveau groupe de fonctionnaires.

Pacquiao est confiant qu’il va battre Horn dans une revanche.

Pacquiao et son conseiller personnel, Mike Koncz, manipulent eux-mêmes les choses.

Insiders a déclaré que Pacquiao n’a pas pris ou renvoyé les appels du promoteur américain Bob Arum ces dernières semaines.

“Les appels de Bob Arum n’ont pas répondu”, a déclaré la source.

Si un combat aux Philippines ne se produit pas bientôt, Pacquiao est toujours ouvert à une lutte aux Émirats arabes unis.

L’offre juteuse de Dubaï reste, et Amir Khan reste un adversaire possible, voire peut-être la revanche anticipée avec Horn.