Le volleyball de l’UNO devient sain alors que l’action de la Ligue du Sommet commence par la confrontation contre l’État du Dakota du Sud

L’ONU se rapproche de la pleine force au bon moment.

Les Mavericks ont été en proie à des blessures au premier mois de saison. Mais alors qu’ils préparent vendredi vendredi à l’arène de Baxter, ils vont s’améliorer.

“Nous sommes à peu près aussi proches que nous avons été d’avoir tous ceux qui peuvent jouer au moins pratiquer avec un peu cette semaine”, a déclaré l’entraîneur Rose Shires. “C’est un grand avantage pour nous. Cela, en soi, est un grand stimulant moral. “

Les chasseurs extérieurs Chloe Dousette, Gessica Gdowski et Mackenzie Horkey devraient être un “plein” pour l’ouverture de la conférence, a déclaré Shires. Tous les trois ont été sortis de la gamme parfois et sont limités à d’autres.

Seul le setter Sydney O’Shaughnessy, libero Claire Mountjoy et les bloqueurs du milieu Anna Blaschko et Bella Sade ont joué dans les 13 matchs de l’ONU lors de cette saison. Trois de ces quatre joueurs sont des étudiants de première année.

Blaschko et Sade font partie d’un groupe de cinq joueurs – rejoignant Horkey, Dousette et le transfert universitaire Abby Bergsten – qui sont en moyenne mieux que deux tueres par set jusqu’ici pour les Mavericks (3-10) alors que la ligue commence. Horkey fait l’attaque offensive de l’ONU à 2,5 tirs par set tandis que Sade est deuxième à 2,42.

Avoir tous ces joueurs disponibles à la fois aidera certainement l’ONU lors de son calendrier de la Sommet.

“Une fois que nous opérons sur un cylindre plein et que tout va dans la bonne direction, nous sommes très confiants sur ce que nous pouvons accomplir”, a déclaré Shires. “Il y a beaucoup de points positifs dans la saison de la conférence”.

Les Mavs ont terminé en égalité pour le cinquième dans le sondage de la conférence de pré-saison. L’état du Dakota du Sud devrait être septième dans la ligue des huit équipes. Le champion en titre Denver est le favori de la ligue.

“Le reste de la conférence est une très belle seconde”, a déclaré Shires. “Tout va être une course serrée”.

Shires estime que l’ONU se dirige vers son ardoise de conférence avec un peu d’élan même si elle a perdu ses trois derniers matchs. Elle a été encouragée par la démonstration que Mavericks a fait au Omaha Challenge le week-end dernier quand il a fallu un set de Kansas State et Northern Iowa et a poussé Nebraska dès le début.

“Je pense que nous avons joué à peu près au niveau supérieur de ce que nous pouvons jouer. J’ai été vraiment satisfait de la façon dont nous avons joué tout le week-end “, a-t-elle déclaré. “Cela nous a donné un excellent point de départ pour entrer dans la Summit League”.

1 sur 18

Acheter maintenant

Le Nebraska célèbre sa défaite samedi dans l’Omaha Challenge à Baxter Arena.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

L’Olivia Boender de Nebraska monte pour le point de correspondance dans le troisième set.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Kelly Hunter de Nebraska pousse la balle sur le net alors que Bella Sade de l’ONU essaie de bloquer dans le premier set.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Le Sydney Townsend de Nebraska et Lauren Stivrins plongent pour la balle dans le premier set.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Kelly Hunter de Nebraska célèbre un point dans le premier set.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Le Kelly Hunter de Nebraska bat la balle dans le premier set.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Claire Mountjoy de l’ONU se plonge pour la balle dans le premier set.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Kelly Hunter de Nebraska et Briana Holman vont jusqu’à bloquer.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Briana Holman, du Nebraska, enfonce sa jambe dans la douleur.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Claire Mountjoy, de l’ONU, célèbre un point dans le premier set.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

L’Annika Albrecht, du Nebraska, bat la balle lors du match contre l’ONU.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Le Sydney O’Shaughnessy de l’ONU, à gauche, et Bella Sade, à droite, montent en bloc.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

L’Olivia Boender de Nebraska bat la balle dans le troisième set.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

L’entraîneur de Nebraska, John Cook, regarde le jeu.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Le Nebraska et l’ONU jouent à Baxter Arena dans le Challenge Omaha.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

L’entraîneur de l’ONU, Rose Shires, crie à son équipe.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Meagen Roth de l’ONU monte au filet.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Acheter maintenant

Le Nebraska représente l’hymne national avant le match contre l’ONU.

  • JULIA NAGY / THE WORLD-HERALD

Photos: Le Nebraska reprend le volley d’UNO dans Omaha Challenge

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*