La Belgique impitoyable a battu la Bosnie 4-3 en montagne russe

SARAJEVO (Reuters) – La Belgique a maintenu son record de qualification de la Coupe du monde invaincu intacte après avoir pris l’initiative, puis est venu de derrière en une victoire de 4 à 3 en Bosnie samedi qui a affaibli les espoirs de la nation balkanique d’atteindre la finale de l’année prochaine.

Le résultat a également envoyé l’Italie aux éliminatoires comme l’un des huit meilleurs finalistes.

Le résultat a laissé les Belges, qui avaient déjà qualifié pour le tournoi de 32 équipes en Russie en tant que gagnants du Groupe H, avec 25 points de neuf matchs, 11 devant la deuxième place de la Bosnie, qui n’ont plus qu’une mince chance de remporter une pièce- au large de la couchette.

La troisième place de la Grèce, qui a 13 points de huit matchs, peut se déplacer au-dessus des Bosniaques en deuxième position quand ils se rendront à Chypre plus tard samedi.

L’ailier Thomas Meunier a décroché la Belgique à la quatrième minute avec son cinquième but en six matchs, balayant une belle coupe de Eden Hazard sur un terrain boueux au stade Grbavica.

Les Bosniaques ont empilé la pression après avoir reculé et frappé à travers le milieu de terrain Haris Medunjanin et l’ailier Edin Visca pour tourner les tables avant la mi-temps.

Medunjanin a égalisé sur la demi-heure avec une finition proche après avoir été mis en place Edin Dzeko et Visca ont tiré dans un tir féroce de 14 mètres neuf minutes plus tard après une erreur calamiteuse par le défenseur belge Jan Verthongen.

L’attaquant Michy Batshuayi a égalisé à partir de trois mètres après que le gardien de but de la Bosnie Asmir Begovic ne puisse parer un coup de foudre de Yannick Carrasco l’heure avant que Verthongen ait réparé son erreur avec une simple finition.

Le centre de retour a volé à la maison à l’avant-poste après qu’un poteau a été conduit dans son chemin par Carrasco, faisant taire la foule passionnée de la maison lors d’une nuit pluvieuse.

Le défenseur Dario Djumic a ravivé les espoirs de la Bosnie avec un coup de tête de 82e minute, seulement pour Carrasco marquer moins d’une minute plus tard, lorsqu’il a profité de la défensive défense pour diriger le ballon devant Begovic.

La Bosnie doit battre l’Estonie dans son dernier match mardi et espérer que d’autres résultats s’entendent afin de conserver l’espoir de progresser.

Les neuf gagnants du groupe de l’Europe se qualifient automatiquement pour la Coupe du Monde alors que les huit meilleurs finalistes entrent dans une éliminatoire de deux jambes pour les quatre autres places.

(Écrit par Zoran Milosavljevic à Belgrade, édité par Ian Chadband)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*