Surf: Raiha Ensor remporte le premier championnat national de surf

13 janvier 2018 16:41

3 minutes à lire

Les championnats nationaux de surf ont été historiquement un terrain de chasse mécontent pour le jeune talent de Mt Maunganui Raiha Ensor. À l’approche de l’événement à Gisborne la semaine dernière, l’athlète de 18 ans n’avait pas autant réclamé un titre national au niveau du groupe d’âge.

Maintenant, elle est championne de surf féminin en Nouvelle-Zélande.

Ensor a battu Gaby Sanson d’Auckland, l’espoir de sa ville natale Saffi Vete et sa compatriote Elin Tuwaru, surfeuse du Mt Maunganui, lors de la finale féminine ouverte pour remporter son premier titre national.

“C’était ma première année chez les juniors alors je voulais bien faire”, a déclaré Ensor. “Toutes les filles déchiraient, mais j’étais déterminé.”

C’était un match de poursuite pour le nouveau champion national lors de la finale de l’événement parrainé par Santé 2000. Alors qu’elle luttait pour trouver quelque chose de substance sur ses vagues dans les cinq premières minutes – “ils étaient tous vraiment mauvais” – Sansom a commencé la finale avec un bang. Le Aucklander a marqué deux gros points tôt pour devancer le peloton.

“Je devenais un peu paniqué pour être honnête”, a déclaré Ensor.

Au fil des matchs, les scores élevés de Sansom ont aidé Ensor, car elle savait qu’elle devait être plus pointilleuse dans sa sélection de vagues et a fini avec deux tours de qualité – dont un neuf – pour réclamer le titre.

“J’étais si heureux de le faire.”

Ensor a dit qu’elle espérait voir son élan de l’événement se prolonger à la première épreuve de qualification féminine de la World Surf League (QS) en Floride la semaine prochaine. Alors qu’elle participera à l’épreuve de la Floride, Ensor entamait sa première année à l’Université de Waikato cette année, alors elle jonglerait avec des compétitions à temps plein.

La double championne Ella Williams et la surfeuse du Tour Championship (CT) Paige Hareb n’ont pas participé à l’événement.

Chez les hommes, Ricardo Christie, ancien surfeur de World Surf League CT, a remporté son deuxième titre national avec sa famille à la plage.

Christie avait manqué l’événement ces dernières années alors qu’il passait du temps en Australie. Cependant, étant donné que la compétition de cette année était organisée dans sa ville natale, participer à l’événement était une évidence.

Le joueur de 29 ans a déclaré au Herald qu’il était parti pour gagner l’épreuve, mais tous les yeux sont tombés sur lui après les quarts de finale.

Le champion en titre Billy Stairmand, le finaliste 2017 Taylor Hutchison et la légende du Kiwi Maz Quinn ont tous été éliminés en quarts de finale

“J’ai eu un peu de pression sur moi après ça, ça semblait s’ouvrir pour moi mais vous ne pouvez rien tenir pour acquis et vous ne pouvez pas baisser la garde”, a déclaré Christie.

Le produit Mahia prend le dessus sur Elliot Paerata-Reid de Piha, Levi Stewart de Waihi Beach et Paul Moretti de Mimiwhangata en finale.

«Ça fait du bien de gagner, ça vous donne cette confiance, je me suis mis à gagner cet événement et je l’ai fait.

Christie espère garder cette confiance avec la QS masculine qui commence en février, après être tombé juste avant d’obtenir une autre place sur le CT dans sa campagne de 2017.