6 joueurs MLB sous-radar qui auront un impact énorme en 2018

Nous savons déjà que les Mike Trouts, les Giancarlo Stantons et les Clayton Kershaws du monde vont afficher leurs chiffres habituels et se battre pour les récompenses de fin de saison avant la fin de cette campagne. Cependant, il y a toujours une poignée de joueurs chaque année que vous avez peut-être déjà oublié et qui savent au fond qu’ils sont prêts à choquer la ligue.

Voici six joueurs sous le radar qui auront un impact énorme sur les courses éliminatoires en 2018.

6. LHP Jordan Montgomery, Yankees de New York

Les Yankees de New York ont ​​eu intérêt cet hiver à ajouter un autre starter, même après avoir signé à nouveau CC Sabathia. Ce n’est pas encore arrivé, et ils ne regretteront pas de rester à cause d’un lanceur en particulier. Le gaucher Jordan Montgomery a fait 29 départs pour les Yankees la saison dernière, affichant une MPM de 3.88 avec 144 retraits au bâton en 155.1 manches.

Il a volé sous le radar il y a un an (même en étant rétrogradé en faveur de * frissonnements * Jaime Garcia), mais maintenant il a l’opportunité de le soutenir avec une grosse saison. Montgomery n’a peut-être pas de matériel électrique, mais il a le contrôle des quatre terrains et a un changement de vitesse dévastateur qui se combine très bien avec sa balle rapide. Ne laissez pas cette position cinquième starter vous tromper.

5. 1B Yonder Alonso, Indiens de Cleveland

Je me rends compte que Yonder Alonso a gagné sa première apparition au All-Star la saison dernière et a débuté avec 28 circuits. Cependant, il a signé avec les Indians de Cleveland sur un contrat de deux ans, et se cachera maintenant dans une attaque empilée de Cleveland. Ou va-t-il?

Quelqu’un s’est-il souvenu qu’il était avec la Tribu ?!

Alonso n’avait jamais réussi à dominer à domicile à deux chiffres en une saison avant l’an dernier, et même si chaque joueur semblait connaître un pic de puissance la saison dernière, l’athlète de 30 ans a vraiment compris quelque chose. 2017 pourrait bien avoir été le début d’une grande saison en 2018, surtout pour une équipe affamée de pouvoir qui a juste regardé Jay Bruce.

4. RHP Mike Foltynewicz, Atlanta Braves

Les derniers chiffres de 2017 pour Mike Foltynewicz ne vous épateront pas, puisqu’il a terminé la saison avec une fiche de 10-13 et une MPM de 4.79 en 29 départs. En fait, sa deuxième mi-temps était si mauvaise que son ERA montait à plus de 4.00, mais il ressemblait plus à une star de première ligne en début d’année, surtout au mois de juin (3-0 avec une MPM de 2.97).

Foltynewicz a du swing et du manque, et entrant dans sa saison de 26 ans, c’est peut-être le moment où il finit par tout mettre ensemble. Le droitier lanceur de flammes a une motivation supplémentaire, car il est allé à l’arbitrage et a perdu son cas. Non seulement il veut faire le prochain pas pour lui-même, mais il veut prouver aux Braves qu’il est digne de n’importe quel salaire qu’il jette là-bas.

3. C Austin Barnes, Los Angeles Dodgers

Yasmani Grandal est peut-être un receveur de tirs théorique, mais son remplaçant, Austin Barnes, a pris la relève des Dodgers à la fin de la saison et a commencé chaque match des séries éliminatoires. Il y a une raison à cela, car Barnes est un meilleur défenseur, plus athlétique derrière le plat, et il est super sous-estimé offensivement.

En 102 matchs (218 au bâton) la saison dernière, Barnes a battu .289 / .408 / .486 avec 25 coups sûrs supplémentaires et 38 points produits. Imaginez s’il avait 400 à 500 at-chauves-souris? Barnes a la pop sournoise et obtient sur la base à un taux incroyable. Il est une étoile en formation.

2. LHP James Paxton, Seattle Mariners

James Paxton a été impressionnant la saison dernière, affichant une fiche de 12-5 avec une MPM de 2.98 avec 156 retraits sur des prises en 136 manches. Malheureusement, les blessures étaient encore un problème pour Big Maple, ce qui l’empêchait d’éclater complètement.

La saison 2018 devrait être différente, et Paxton a tout le talent pour être l’as dont les Mariners ont besoin maintenant et les conduire à une place en séries éliminatoires.

Finalement.

1. OF Tommy Pham, Cardinaux de Saint-Louis

Tommy Pham était clairement le meilleur joueur des Cardinals de St. Louis l’année dernière, mais il a joué sous le radar même s’il a réduit le .306 / .411 / .520 avec 23 circuits, 73 points produits et 25 bases volées. Pham n’était pas un joueur de tous les jours pendant toute la saison, donc il est difficile d’imaginer quels numéros il aurait mis en place s’il avait un plein compliment d’at-battes. Nous verrons cela en 2018, et si cette tendance à la hausse se poursuit, ne soyez pas choqués si Pham reçoit une considération MVP sérieuse.