La proposition de règle permettrait plus de liberté pour les transferts d’étudiants-athlètes

LB Khairi Fortt (11) transféré à Cal suite à des sanctions à Penn State

Une proposition émerge des «Big 12» qui, si elle est adoptée, donnerait un peu plus de liberté aux étudiants-athlètes en quête de transfert.

Actuellement, il existe un certain nombre de restrictions en place si un étudiant-athlète – en particulier d’un sport de l’argent comme le football ou le basket-ball – cherche à transférer. Pour commencer, le programme d’origine doit accorder une autorisation de contact entre l’étudiant et les autres écoles, occasionnant parfois des blocages de transferts au sein de la conférence ou à des adversaires non-convoqués à venir. Si la permission est accordée et qu’un transfert a lieu, il y a encore plus de règles sur l’admissibilité. Les transferts d’un programme FBS à un autre entraînent une année obligatoire de redshirt au nouveau programme (par exemple, Vic Wharton III jouant en 2014 au Tennessee, s’asseyant à Cal en 2015, puis jouant finalement à Cal à partir de 2016). Compte tenu de tous ces obstacles que les joueurs doivent franchir, le contraste saisissant entre les entraîneurs qui sont capables de sauter du navire à chaque fois qu’ils le jugent bon a été critiqué.

La proposition permettrait cinq situations dans lesquelles les étudiants-athlètes pourraient être transférés sans le maillot rouge obligatoire, l’un d’entre eux traitant en particulier de la disparité entre les droits des joueurs et les droits des entraîneurs.

1. l’étudiant-athlète a obtenu un baccalauréat à l’établissement d’origine;

2. l’entraîneur-chef de l’étudiant-athlète à l’établissement d’origine a démissionné ou a été congédié pendant ou après la dernière saison de compétition, sauf que l’étudiant-athlète n’est pas immédiatement admissible à un autre établissement où l’entraîneur-chef est employé;

3. des sanctions ont été imposées à l’établissement d’origine qui limite la compétition d’après-saison dans le sport des étudiants-athlètes;

4. l’étudiant-athlète n’a pas reçu d’aide financière liée à l’athlète à l’établissement d’origine; ou

5. une exception au règlement 14.5.5.2 ou 14.5.6 est satisfaite.

La première situation est la règle de transfert des grades, que nous avons vu dans plusieurs joueurs diplômés de Cal et avec l’arrivée de Davis Webb. Le troisième est comment Khairi Fortt a trouvé son chemin à Berkeley après les sanctions massives à Penn State. Valentino Daltoso transféré à Cal de l’Oregon avec le quatrième scénario. La cinquième … est quelque chose dont je n’ai aucune idée et qui n’a pas fait de recherche.

Mais l’aspect intéressant de la proposition est le scénario 2. Cela permettrait aux étudiants-athlètes de transférer si leur premier entraîneur part (bien que le joueur ne soit pas autorisé à contourner l’année rouge si le transfert doit suivre l’entraîneur). Cette proposition ouvrirait la possibilité aux joueurs de transférer pendant les transitions Tedford-Dykes ou Dykes-Wilcox sans la pénalité de perdre une année. Charlie Moore jouerait pour le Kansas en ce moment et qui sait combien de Sun Devils auraient abandonné les États-Unis Herm Edwards?

Personnellement, je n’aurais aucun problème avec cette nouvelle allocation. Les fans et même certains joueurs lancent l’expression «engagez-vous à l’école et non à l’entraîneur», mais je ne pense pas que ce soit aussi simple. Pour les étudiants-athlètes qui ont une chance réelle d’être un contributeur ou un partant (sans parler de ceux qui ont des aspirations légitimes à la NFL), le programme d’athlétisme n’est pas seulement un passe-temps ou un club. C’est une grande partie de leur expérience au collège et donc, leur processus de prise de décision. Je vois la décision plus comme choisir une école de diplômé. Vous ne choisissez pas simplement en fonction du nom de l’école ou du programme parce que vous ne serez pas juste un autre visage dans une mer d’étudiants. Vous interagissez directement avec la faculté, de sorte que ces relations deviennent beaucoup plus importantes. Choisir un collège est une décision qui change la vie et tous les facteurs doivent être pris en compte, de l’école elle-même au personnel qui vous formera.

Mais ce n’est encore qu’une proposition. Cela pourrait ne pas aller nulle part et peut-être que ce sera le dernier que nous entendrons à ce sujet.