Que vont faire les Cardinals de l’Arizona au secondeur?

Avec la location de Steve Wilks, l’ajout d’Al Holcomb en tant que coordinateur défensif et la probabilité de nouveaux regards sur la défense, la question du devenir, à quel point aiment-ils ce qu’ils ont déjà?

Dans le sens des groupes de position, quand vous regardez les cardinaux un mouvement potentiel à un 4-3, soit cette année ou au cours de quelques saisons sous Wilks, pose la question sur les secondeurs cardinaux.

De toute évidence, Haason Reddick est là, vous ne pouvez pas partir de Reddick, peu importe si un nouvel entraîneur l’aime ou non (en passant, tous les comptes sont que Wilks aime Reddick).

Cependant, qu’en est-il de Deone Bucannon? Est-il un ajustement dans le système de Wilks? Les cardinaux seraient-ils vraiment sur le marché pour lui verser 8 millions de dollars de plus en salaire en 2018 ou chercheraient-ils à le prolonger à un salaire plus raisonnable pendant plus longtemps?

Ou, peut-être quelque chose d’improbable mais qui a encore besoin d’être discuté, pourraient-ils passer de Buccanon tout à fait?

Si Wilks estime que la taille et l’historique des blessures de Bucannon sont un préjudice, aurait-il poussé Steve Keim à passer à autre chose et à lui offrir un secondeur plus traditionnel?

Et s’ils gardent Buccanon pour se lier avec Reddick, ils ont toujours besoin d’un autre secondeur.

Les Cardinals pourraient-ils vraiment investir un troisième choix de première ronde sur un linebakcer hors-jeu comme Roquan Smith ou Tremaine Edmunds à 15 ans?

Le déroulement de la position du secondeur sera quelque chose à regarder. Il a été l’un des postes les plus lourdement investis, avec la ligne offensive, pour les cardinaux, alors vous devez vous demander quel est le facteur de coût impliqué dans l’obtention d’un nouveau secondeur et d’où il vient.