Les ours rebondissent, gagnent 86-84

Il en faut beaucoup pour un entraîneur de basketball pour croire qu’un match est terminé.

C’est pourquoi parfois vous voyez des entraîneurs qui demandent des temps morts tardifs, en essayant de repousser toutes les secondes.

Les entraîneurs ont l’impression que leur équipe est toujours dans un match. Les bons entraîneurs transmettent cette attitude à leurs joueurs qui, en retour, n’abandonnent jamais par terre.

Shawnee State a montré ce bâton-à-itiveness jeudi soir dans une victoire de 86-84 sur Campbellsville, dans un jeu qu’ils ont traîné par neuf points avec 9:19 à jouer.

“Nous sommes juste restés avec”, a déclaré le directeur des Bears, Frederick Moore. “Nous avons baissé la tête à quelques reprises, mais nous avons juste passé au travers.”

«L’entraîneur a fait un excellent travail en gardant la tête haute, et nous avons fait des jeux en défense, ce qui s’est traduit par une fin offensive. C’est comme ça que nous avons fait le travail. “

Moore a fait le travail pour son équipe, en tête avec 18 points. La sénior marquerait les neuf derniers points de la nuit pour l’état de Shawnee, aidant une tentative de retour pour les ours.

Pourtant, Moore donne tous les éloges à ses entraîneurs et ses coéquipiers.

“Ça n’aurait pas été les neuf points sans mes coéquipiers”, a déclaré Moore. “Tamal Watkins avec deux passes cruciales pour moi de me faire aller un peu, et le reste juste les passes de mes coéquipiers.”

Dans l’ensemble, c’était un effort d’équipe global pour Shawnee State.

«J’étais content de voir que nous avions 20 passes décisives aujourd’hui», a déclaré l’entraîneur-chef des Bears, DeLano Thomas. “Ces gars jouent de manière désintéressée, ils jouent avec rythme, et c’est génial.”

Les fans ont eu droit à une sortie merveilleuse lors de la soirée communautaire. L’événement était spécial pour Thomas, qui a joué et est diplômé de SSU.

«C’est génial de pouvoir revenir à Shawnee State, de devenir entraîneur de Shawnee et d’être un alun», a déclaré Thomas. “C’est génial pour moi d’avoir ce travail et cette opportunité, et c’est quelque chose que j’ai la chance de faire tous les jours.”

Le jeu a fini par être un classique instantané, avec sept cravates au total et 20 changements de tête. C’était un concours qui allait et venait tout au long de la partie, avec des tonnes de hauts et de bas.

Aucune des deux équipes n’a été en mesure d’accumuler une énergie notable tôt, jusqu’à ce que Campbellsville ait déclenché une course au milieu de la première mi-temps.

Tirant de l’arrière 27 à 21 à huit minutes de la mi-temps, Thomas a pris le temps de rallier les troupes.

Hors du caucus, les Bears ont fait irruption dans le sol alors que l’ancien Trojan de Portsmouth, Trojan Jayllen Carter, s’est séparé avec un dribble derrière le dos. Carter a ensuite éclaboussé un tir de 15 pieds pour couper dans le plomb.

Deux minutes plus tard, Shawnee State a égalisé le pointage lorsque Bryan Rolfe, un diplômé de Valley, a marqué trois points pour égaliser à 31.

Les Tigres ont décollé encore quelques fois avant la pause, mais les Bears ont continué à répondre.

À la mi-temps, Campbellsville était devant par un seul, 43-42.

Justin Johnson a eu 11 points au premier semestre pour Shawnee State. La longueur de Johnson et sa capacité à allonger le sol étaient problématiques. Une fois que Johnson est arrivé à portée de la jante, ses tentatives de marquer semblaient sans effort.

Matt Rhodes a également été un ascenseur pour les Bears, affichant neuf points sur trois tirs à trois points.

Pour les Tigers, Shawn Johnson et Hagen Tyler en ont chacun huit à la demie.

Les deux équipes ont gardé la bataille à venir dans la seconde. Avec chaque école en lice pour l’élan, il semblait que le jeu irait à quiconque pourrait tirer en avant avec une course en retard.

Quand les Tigers ont obtenu un score de Tyler sur un vol avec 13:50 à jouer, ils étaient toujours en retard de trois. Mais à partir de là, ils ont entamé une série de 16 victoires et deux défaites qui incluaient 12 points sans riposte.

Après la course a été dit et fait, Campbellsville était en avance 73-64 avec 9:28 à gauche dans le match.

Thomas encourageait son équipe à chaque fois qu’il en avait l’occasion, espérant que son inspiration se porterait sur le terrain.

“Ils ont baissé la tête un petit peu, et c’est là que j’ai dû essayer de leur permettre de se motiver d’abord parce que nous parlons toujours du prochain jeu”, a déclaré Thomas. “Chaque fois que je devais leur parler dans le caucus, j’ai essayé de les motiver et de les construire.”

Les espoirs de retour ont commencé à sembler encore plus lugubres avec 1:33 à jouer après une paire de lancers francs d’Adam Stanford a fait le score 81-77 Tigers.

Ne reculant pas, Shawnee State est rentré précipitamment. Watkins a chargé la jante dur sur une commande, et quand il a dessiné des défenseurs a rapidement lancé la balle doucement aux mains de Moore pour un dunk.

Puis, en un clin d’œil, Watkins a volé la passe inbounds et a instinctivement foré une passe aux mains de Moore pour un slam identique. Le deuxième dunk de Moore a nivelé la marque à 81 avec 1:12 à jouer.

“C’est quelque chose que nous faisons”, a déclaré Thomas. “Nous voulons vous appuyer tout le jeu, nous voulons vous épuiser. Donc, c’est quelque chose où, la nuit et la nuit, nous allons appuyer, probablement pendant 40 minutes si nous le pouvons. “

“Nous pensions qu’avec un banc court nous pouvions les porter vers les 30 minutes du match, et ils se sont battus. Ils nous ont combattus jusqu’à la fin, et il était difficile pour nous d’avoir des arrêts parce que nous continuions juste à les laisser entrer dans la peinture. “

À la suite d’un temps mort, Campbellsville n’a pas été en mesure de créer une occasion de marquer et la balle est revenue aux Bears.

Watkins a encore trouvé Moore avec la position dans le poteau, et Moore a attrapé la passe et l’a embrassée du verre. Pendant tout ce temps, Moore avait été victime d’une faute, mais le contact ne l’a pas mis en phase et son tir est tombé avec 24,9 secondes à jouer.

“Le gars était déjà sur mon côté élevé, alors je l’ai secoué et juste attrapé la balle”, a déclaré Moore. “Tout ce que je faisais, c’était de monter et d’essayer de le faire tomber du verre, et ils m’ont même fait du mal en même temps.”

Le lancer franc de Moore a fait le score 84-81 Shawnee State.

“Fred a fait la chose intelligente et a juste glissé tôt, et il a pris la balle mais a pris son temps parce qu’il y avait un autre défenseur là-bas”, a déclaré Thomas. “Il a pris son temps, dribblé en lui, et il a terminé fort.”

“Fred est quelqu’un que j’ai eu l’occasion de regarder grandir, sa première année maintenant dans sa dernière année. C’est super de le voir avoir un moment comme ça. “

Les Bears termineraient la partie sur une paire de lancers francs de Moore, en gagnant 86-84.

Dans le match, Shawnee State avait cinq joueurs marqués à deux chiffres. (Justin Johnson, EJ Onu, Frederick Moore, Tamal Watkins et Matt Rhodes)

Ce fut une énorme victoire pour l’équipe dans ce qui a été un calendrier de conférence exténuant cette saison.

“Dans le Mid South, vous ne jouez que des adversaires classés et de très bonnes équipes”, a déclaré Thomas. “Gagner à la maison, c’est toujours formidable devant votre foule et votre famille, et ensuite, gagner dans cette ligue, c’est génial.”

Le tournoi de la conférence imminente, Moore espère que lui et son équipe pourront continuer le succès qu’ils ont eu contre Campbellsville.

“Nous avons trois matchs jusqu’à ce que nous entrions dans le tournoi, et nous allons essayer de jouer notre meilleur basket-ball en tournoi afin que nous puissions faire une bonne course pour nous”, a déclaré Moore.

Les Bears fermeront leur programme à domicile contre un match contre le 11e arrondissement de Georgetown, samedi, avec une panne prévue à 16h.

“Georgetown a fait du bon travail ce soir en battant Pikeville, alors je sais qu’ils vont être prêts”, a déclaré Thomas. “En même temps, ils nous ont laissé une très bonne défaite chez eux … nous devons être prêts à jouer, c’est une très bonne équipe.”

DeLano Thomas, de Shawnee State, s’entretient avec Gavin Brown lors d’un arrêt jeudi soir contre Campbellsville.

Daniel Ester de Shawnee State pendant une pause dans l’action.

Par Ben Spicer

PDT Sports Contributeur

VideoID: 3BG_WpAhtF4
VideoType: YOUTUBE
URL:
Chaîne vidéo intégrée:
Légende de la vidéo: Faits saillants vidéo de la victoire de 86-84 de SSU sur Campbellsville.
Crédit vidéo: Ben Spicer | Horaires quotidiens
Position vidéo:

(utilisez le lien “pour les fichiers …” ci-dessus pour associer les fichiers joints à cette source)