La NFL promeut Maryann Turcke au poste de chef de l’exploitation

DOSSIER – Dans cette photo du 24 août 2017, Maryann Turcke, présidente du NFL Network, assiste à l’événement Héros du Temple de la renommée à Santa Monica, Californie. La NFL a promu Maryann Turcke au poste de chef de l’exploitation. les bureaux de la ligue. Le commissaire Roger Goodell a déclaré mardi 13 mars 2018 qu’elle s’était «distinguée en menant NFL Network à une année record.» (Colin Young-Wolff / AP Images pour NFL Network, dossier)

NEW YORK (AP) – La NFL a promu Maryann Turcke au poste de chef de l’exploitation, faisant d’elle la femme la mieux classée des bureaux de la ligue.

Turcke a supervisé NFL Network au cours de la dernière année. Elle remplace Tod Leiweke, qui a quitté la ligue après trois ans de travail.

Turcke dirigera les départements marketing, communication, ressources humaines, international et événementiel et technologie.

“Depuis qu’elle s’est jointe à NFL Media l’année dernière, Maryann s’est distinguée en dirigeant NFL Network vers une année record”, a déclaré le commissaire Roger Goodell. «Nous comptons sur Maryann pour tirer parti de ce succès et de ses réalisations antérieures en tant que présidente de Bell Média, alors qu’elle entre dans ce rôle de plus grande envergure.J’attends de son expérience en leadership, vision et gouvernance d’entreprise pour faire évoluer notre organisation. niveau.”

Goodell a également félicité Leiweke.

«Pendant son séjour ici à New York, Tod a joué un rôle déterminant dans notre processus stratégique à long terme et a été une ressource précieuse, non seulement pour moi mais pour la propriété, nos clubs et toute la ligue», a-t-il déclaré. “Je le remercie pour sa passion et son dévouement à la mission de la NFL.”

Turcke est basé à Los Angeles, mais déménagera dans les bureaux de New York. NFL Network a connu une bonne année avec Turcke en tête, se classant en deuxième position derrière ESPN durant la saison.

Goodell dit que d’autres changements sont à venir au siège de la NFL. Récemment, le propriétaire de Dallas Cowboys, Jerry Jones, a critiqué la qualité du leadership dans les bureaux de New York.