Taos s’enfuit avec son titre par équipe pour la cinquième fois consécutive

ALBUQUERQUE – Taos en a eu un pour le pouce, Arjay Ortiz a terminé sa course avec brio et Jonah Vigil a pris son dernier pas vers un statut légendaire.

Tout compte fait, ce n’est pas une mauvaise façon de conclure la saison sportive de l’école secondaire 2017-2018.

Les Championnats d’État d’athlétisme de la classe 4A-6A se sont terminés samedi soir au stade des grands amis du UNM Track Stadium. Les garçons de Taos ont volé le spectacle à bien des égards, remportant leur cinquième titre consécutif en équipe de catégorie 4A, et le sprinter vedette Jonah Vigil remportant les quatre épreuves dans lesquelles il a été engagé.

Vigil a suivi sa performance de record d’état dans les préliminaires du 400 mètres en remportant la victoire dans les finales de samedi, se faufilant vers une victoire facile et délicate qui a été inférieure à son propre record, mais affichant un temps (47.59 secondes) meilleur que le 4A. standard avant la réunion a commencé.

Il déclara plus tard qu’il avait été tenu à l’écart du relais de 400 mètres en faveur de la rencontre de 1.600, mais il ne courut ni parce que les Tigers avaient suffisamment de profondeur et de vitesse pour gagner les deux malgré le fait que le coureur le plus rapide ne participait pas.

Maintenant avec huit championnats individuels à son actif au cours des trois dernières années, Vigil a déclaré qu’il ne pouvait même pas se rappeler combien d’autres médailles il a gagnées.

“Je ne suis pas trop sûr, je n’ai pas vraiment vérifié,” dit-il en riant. “Je vais juste dire que je ne m’en souviens pas vraiment.”

En réalité, Arjay Ortiz ne se souvient pas vraiment de ce qu’il a fait non plus.

La sénior de Las Vegas Robertson le sait cependant: il a quitté la piste et a enlevé son uniforme de lycée pour la dernière fois en savourant le fait qu’il était un champion d’état dans le dernier événement auquel il a participé.

Parti à New York Highlands pour jouer au football l’automne prochain, il a terminé en tant que lycéen en dominant les 300 mètres haies pour aller avec une troisième place au javelot et la deuxième place dans les 110 haies.

“Quand je suis dans les starting-blocks, je me parle toujours”, a déclaré Ortiz, revisitant son état d’esprit alors qu’il se dirigeait vers la ligne de départ des 300 haies. “Alors je me suis dit que je ne peux pas être l’une de ces personnes qui ont gagné l’état dans cette course l’année dernière et ne l’ont pas fait encore cette année. Je devais gagner cette chose n’importe quoi, et dès que j’ai atteint ce premier obstacle, je savais que je l’avais. “

Pas tout le monde qui a quitté la piste samedi était un gagnant, mais cela n’a pas rendu l’histoire moins convaincante. Le sprinter de Santa Fe High, Theo Goujon, a disputé la finale du 100 mètres. Bien qu’il ait terminé sixième pour mériter une place sur le podium des médailles et avoir permis aux Démons de marquer leur premier point de la compétition, il a été éclipsé par Jordan Byrd de Manzano.

À l’automne de l’an prochain, Byrd, qui évolue dans l’équipe de football de l’État de San Diego, s’est frayé un chemin vers la victoire en 10,5 secondes.

Il a fallu une minute ou deux pour que l’heure soit annoncée à la foule. Immédiatement après la course, le tableau de bord a été diffusé 10.4 et l’annonceur s’est vanté d’avoir établi un record d’état, éclipsant le set de 10.5 de Bobby Newcombe en 1997.

Il fut bientôt révélé que le temps de Byrd était un 10.5 identique.

Goujon a traversé en 11,34 secondes pour mériter une médaille.

“Cette rencontre n’a pas vraiment eu l’air de ma rencontre, mais c’est honnêtement un honneur de courir avec Jordan Byrd et tous ces autres incroyables athlètes de 6A, et j’étais juste heureux de pouvoir, d’une certaine manière, me défendre contre tous d’eux “, a déclaré Goujon. “C’est vraiment un peu humiliant de courir contre eux, parce que vous ne savez jamais vraiment ce que c’est que de le faire jusqu’à ce que vous couriez contre eux.”

Santa Fe High était un non-facteur dans la compétition 6A, terminant avec seulement quatre points. River Edwards est la seule autre médaillée à terminer quatrième du 200 mètres.

Cleveland a roulé au championnat d’équipe, sa troisième consécutive et sixième au cours des sept dernières années. Albuquerque Academy a dominé la course en équipe en 5A, après avoir décroché le titre avant l’entracte de midmeet samedi.

Quant à 4A, Taos a reçu une sérieuse poussée de la part de Silver avant de récolter 17 points lors des trois derniers événements, soit la victoire de Vigil au 200 m et la victoire de l’équipe du relais de 1 600 mètres.

Le dernier total a permis aux Tigers de gagner 81-75 et St. Michael’s a terminé troisième avec 54 points.

Les Cavaliers ont accumulé les points sans gagner un événement individuel samedi. Shawn Roybal a terminé deuxième derrière Vigil dans le 100, le juge Johnson a terminé deuxième au 800 et les Horsemen ont remporté le relais du 800 mètres.

Robertson était cinquième au classement par équipe tandis que West Las Vegas se classait septième. Tout sauf un des 22 points des Dons a été accumulé par Miguel Coca, un aîné avec une connexion remarquablement forte à ses lunettes de soleil. Il préfère courir en Oakleys à monture noire avec des verres fumés.

Le vendredi soir, il les a accidentellement laissés dans un restaurant, forçant ses parents à se démener pour les récupérer et à se tourner vers un coéquipier pour une paire de sauvegarde. Il a couru le 800 samedi après-midi portant des lunettes néon-célèbres.

“Pour être honnête, je ne me sens pas bien à moins d’avoir mes lunettes habituelles”, a-t-il dit. “Je suis tellement habitué à eux et je me sens vraiment mal à l’aise sans eux alors, ouais, ça me passe vraiment par la tête quand la course est sur le point de commencer.”

Grâce à l’ingéniosité de ses parents, les lunettes de Coca ont été récupérées juste assez longtemps pour le faire fuir avec le championnat des 3200 mètres, lui donnant un balayage propre des trois épreuves de distance qui comprenaient les 1.600 vendredi.

La rencontre 5A a vu Los Alamos terminer quatrième avec 44 points, 39 derrière Academy. Les Hilltoppers ont obtenu une victoire dans le 800 d’Elijah Velasquez.

Ayant besoin d’une poussée tardive dans les derniers 150 mètres pour presser Julian Garcia de l’Académie et Matthew Smith d’Aztec.

“Courir n’a jamais vraiment été mon truc jusqu’à ce que ma famille déménage à Los Alamos”, a déclaré Velasquez. “Nous étions toujours une famille de basket-ball, et ensuite je suis sorti pour la piste quand j’étais en huitième année. Même alors, je n’ai jamais travaillé avec la distance jusqu’à cette année pour la première fois. Je pense que j’ai finalement trouvé ma place là-bas. “

Et avec cela, la saison de préparation a pris fin. Avant de partir pour le bus de l’équipe avec le dernier trophée du championnat pour sa dynastie d’un programme, Vigil a jeté un dernier coup d’œil sur l’installation qu’il a fait son propre terrain de jeu ces dernières années.

“Je ne suis pas vraiment sûr de l’endroit où se trouve mon plafond”, a-t-il dit. “Je suppose que nous verrons l’année prochaine.”