Choix de football universitaire à la 7e semaine: LSU-Géorgie, Michigan-Wisconsin, Oregon-Washington et plus

Nous en saurons plus sur trois des divisions les plus profondes du football universitaire d’ici la fin de la semaine 7. L’ordre hiérarchique de la SEC West derrière Alabama devrait être au centre de l’attention, alors que le Texas A & M fait face à un test difficile en Caroline du Sud, tandis que LSU accueille la Géorgie dans le jeu de la semaine. Le Michigan peut annoncer son retour à la course au titre de la conférence en envoyant un message au Wisconsin à Ann Arbor pour lui permettre de rester invaincu dans le jeu Big Ten et d’envoyer un message à ses talentueux frères de la division Est. Et à l’ouest, l’Oregon peut brouiller les eaux du Pac-12 North en confiant à Washington sa première défaite face à la conférence au stade Autzen, mettant ainsi la table pour une course encombrée avec les états de Stanford et de Washington montrant tous deux des moments d’excellence.

Ci-dessous, nos rédacteurs et rédacteurs en chef défendent à tour de rôle leurs choix décisifs pour les plus grands matchs de l’ardoise de la Semaine 7.

Classement saisonnier

Scooby Axson: 51–20 (71,8%)

Ross Dellenger: 49–22 (69,0%)

Molly Geary: 48–23 (67,6%)

Joan Niesen: 45–26 (63,4%)

Laeken Litman: 44–27 (62,0%)

Andy Staples: 44–27 (62,0%)

Max Meyer: 44–27 (62,0%)

Eric célibataire: 43–28 (60,6%)

Football universitaire

Truc hebdomadaire: Le guide complet des paris imprimables sur la 7e semaine du football collégial

La Floride à Vanderbilt (midi ET, ESPN)

Eric Single choisit la Floride:Cela crie d’un point mort pour les Gators. Un coup de pied de 11h, heure locale, dans un environnement de route endormi avec une semaine de congé démesurée et un match décisif contre la Géorgie juste après? Bouclez votre ceinture. Le quart Kyle Shurmur de Vanderbilt a le sang-froid et les armes à courte distance pour gérer les attaques éclair du coordinateur défensif de la Floride, Todd Grantham. Cela n’aura pas d’importance une fois que les Gators auront réalisé que Jachai Polite, Cece Jefferson et Jabari Zuniga peuvent faire des ravages sur l’O-line de Vandy sans aide du second niveau.

Iowa à Indiana (midi ET, ESPN2)

Molly Geary choisit l’Iowa:Les Hoosiers se sentent parfois comme le jeu de piège parfait, mais l’Iowa ne semble pas avoir le profil trop vulnérable ici. Les Hawkeyes n’abandonnent que 16,6 PPG (14e au pays) et rendront la vie difficile pour une attaque de l’Indiana qui occupe le 95e rang en offensive de la zone rouge et qui manque de gros jeux, se classant au 124e rang en verges par passe (juste au-dessus Kansas et Rutgers).

Pitt à Notre Dame (14h30 HE, NBC)

Scooby Axson choisit Notre Dame:Pittsburgh, qui accorde 32,8 points par match, tentera de neutraliser la défense suspecte en dévoilant le ballon avec Qadree Ollison et Darrin Hall, qui ont totalisé près de 300 verges au total en prolongation contre Syracuse. La différence dans le jeu sera le quart irlandais Ian Book, qui a été sensationnel depuis son arrivée à Brandon Wimbush. Book a marqué neuf touchés lors de ses quatre derniers matchs.

Georgia at LSU (15h30 HE, CBS)

Andy Staples choisit la Géorgie:Celui-ci ne sera pas facile pour les Bulldogs car LSU a besoin de cette victoire pour garder tous ses objectifs en vie. Les Tigres sont blessés et acculés, et ce jeu est peut-être dans l’environnement le plus hostile du pays. Mais c’est aussi une chance pour la Géorgie de prouver qu’elle appartient au même plan que Alabama, Ohio State et Clemson, qui ont été un club d’enfants sympa pour le football universitaire pendant la plus grande partie de la décennie. Les Bulldogs sont jeunes mais talentueux sur la ligne offensive, et ce sera un test important pour un groupe qui devrait devenir dominant à mesure que la saison avance.

Washington at Oregon (15h30 HE, ABC / ESPN2)

Laken Litman choisit Washington:Le duo dynamique du quart-arrière Justin Herbert et du receveur Dillon Mitchell de l’Oregon affrontera l’épreuve la plus difficile de la saison contre la défensive contre la passe de Washington, classé l’un des meilleurs du pays (174,7 verges par match). De plus, le groupe n’a autorisé que 13 touchés par des passes depuis la saison dernière. Mais l’année dernière, Jake Browning, candidat au Heisman Trophy, devra affronter le secondaire sournois des Ducks, qui mène le Pac-12 avec huit interceptions. Cette rivalité a fait pencher la balance en faveur des Huskies au cours des deux dernières années avec des victoires déséquilibrées. En 2016, par exemple, Browning a inscrit huit touchés en 70-21 à Eugene. Le match de cette année a cependant des implications en termes de conférence et de séries éliminatoires et devrait être beaucoup plus serré (les Huskies ne sont que trois favoris).

État du Michigan à l’état de Penn (15h30 HE, BTN)

Joan Niesen choisit Penn State:Michigan State vient de subir une lourde défaite face à Northwestern, mais il voudra bien venger cette victoire, mais ne le fera pas à Penn State, qui vient de subir une défaite et une défaite pour Ohio State qui ‘ Vous aurez certainement allumé un feu sous une équipe déjà extrêmement talentueuse.

UCF à Memphis (15h30 HE, ABC / ESPN2)

Molly Geary choisit UCF:Pourquoi cesser de croire aux Chevaliers maintenant? Ce match a perdu un peu de son lustre d’avant-saison après la défaite des Tigers à 16 ans contre Tulane il y a quelques semaines, mais c’est encore un progrès de tous ceux que l’UCF a affrontés jusqu’à présent cette année. Les Knights ont fait leur travail, écrasant leurs adversaires de 31,2 points en moyenne en cinq matches, et devraient avoir assez de puissance de feu pour compenser les dommages causés par Darrell Henderson, le joueur de tête du club, Memphis junior.

Texas A & M en Caroline du Sud (15h30 HE, SECN)

Ross Dellenger choisit la Caroline du Sud:Le projet de reconstruction de 75 millions de dollars de Jimbo Fisher semble être en avance sur son calendrier. Les Aggies ont mené Clemson au bord du filet, ont joué respectablement à l’Alabama, ont battu leur rival Arkansas et ont battu le Kentucky sans défaite. Le cadre de sa maison Aggie est terminé et le moment est venu de poser des cloisons sèches. Le problème? Gamecocks et Will Muschamp sont chez eux.

Missouri à Alabama (19h HE, ESPN)

Ross Dellenger choisit l’Alabama:Il est temps pour votre éruption hebdomadaire en Alabama. Nous en sommes maintenant au point où l’intérêt pour les jeux de Crimson Tide (bonjour, étudiants Bama!) S’intéresse si le groupe de Nick Saban couvrira l’écart ridicule de chaque semaine. Cette semaine contre les Tigres, ce sont 28 gros.

Football universitaire

Le chemin à suivre pour envoyer deux équipes en séries éliminatoires est très spécifique mais très réel

Virginie occidentale à Iowa State (19 h 00, heure de l’Est, FS1)

Laken Litman choisit la Virginie occidentale:Il peut parfois être difficile de battre les Cyclones à Ames la nuit, mais il peut être tout aussi difficile de douter du quarterback Will Grier à tout moment. Heisman, l’espoir de Virginie de l’Ouest, réalise 71,2% de ses passes pour une moyenne de 363,8 verges par match et a jeté 21 touchés à seulement six interceptions cette saison. Il est actuellement le leader de la seule équipe invaincue des Big 12, qui possède également la deuxième meilleure défense de la conférence. Maintenant, le calendrier des Mountaineers est chargé avec les quatre derniers matchs contre le Texas, le TCU, l’Oklahoma State et l’Oklahoma, mais ils devraient affronter l’Iowa State sur la route avant de se préparer pour ces futurs affrontements.

Wisconsin au Michigan (19h30 HE, ABC)

Joan Niesen choisit le Michigan:Les deux équipes se sont stabilisées après des défaites malheureuses hors conférence et se battent pour leurs divisions Big Ten respectives. Ils sont incroyablement égaux, bien que Shea Patterson, du Michigan, soit meilleur chaque semaine au quart, ce qui lui confère une légère avance sur les favoris à domicile.

Colorado à USC (10h30 HE, FS1)

Max Meyer choisit l’USC:L’offensive de USC est frustrante à regarder entre toutes les pénalités et les appels de jeu confus, mais cette unité a une force évidente: le ballon profond. JT Daniels a complété huit lancers pour plus de 40 verges, ce qui le place au quatrième rang du pays. Lors de la victoire de 28-21 sur Arizona State le week-end dernier, le Colorado a permis à Frank Darby d’accomplir 72 et 40 verges, et 30 km pour N’Keal Harry. Cette secondaire aura du mal à défendre le triumvirat de l’USC lors de la défaite dans Amon-Ra St. Brown, Tyler Vaughns et Michael Pittman. Le Colorado a une forte attaque aérienne propre avec la connexion électrisante entre Steven Montez et Laviska Shenault, mais les Troyens ont des armes plus dynamiques. Et bien que l’entraîneur de l’USC, Clay Helton, ait certainement ses défauts, vous ne pouvez pas dénigrer son record parfait de 18-0 à la maison.