Carson Wentz revient à la forme dominante de MVP alors que les Eagles étouffent les Giants

12h32 HE

Rédacteur ESPN

Tim McManusEcrivain personnel du PSES

EAST RUTHERFORD, NJ – Le quart-arrière des Eagles de Philadelphie, Carson Wentz, ressemblait à son vieil joueur de calibre de MVP jeudi soir. 34-13, passant à 3-3 dans le processus.

Il était clair que Wentz était revenu à la forme dès la sortie du portail. Faisant face à un premier but et un but de 7 sur la ligne de 13 verges des Giants lors de la première possession des Eagles, Wentz a roulé à droite, prolongé le jeu, puis s’est jeté sur son corps et dans le fond de la zone des buts vers un Alshon Jeffery très couvert pour le touché.

Selon les statistiques de la prochaine génération de la NFL, il a mis 6,77 secondes à lancer cette passe de touché, la troisième plus longue de tous les joueurs inscrits sur un TD cette saison.

Wentz a retrouvé Jeffery en deuxième mi-temps et en a également lancé un à son adversaire Zach Ertz.

Soudainement, une infraction qui a éclaté au cours des cinq premiers matchs a ressemblé à son vieux moi. Les Eagles n’avaient pas réussi à marquer 24 points en un seul match, jeudi. Ils ont frappé cette marque avant la mi-temps. Ils avaient glissé vers le bas de la ligue dans la zone rouge et dans l’efficacité de la troisième descente, mais avaient rebondi en marquant quatre fois dans la zone rouge et en convertissant neuf tiers au-dessus.

Wentz, qui joue à son quatrième match depuis son retour d’une blessure à l’ACL / LCL, a été le catalyseur. Il a amassé 10 verges sur 10 pour 155 verges et deux touchés au troisième tiers au cours des trois premiers quarts. En arrivant, il complétait 44% de ses troisièmes passes.

Certes, les Giants ont été un peu cinglants en défense cette saison – ils se sont classés 19ème en moyenne de points alloués (25,6) – mais l’offensive des Eagles avait son lot de problèmes. Le plaqueur droit Lane Johnson a été blessé quatre jours auparavant par une entorse à la cheville contre les Vikings du Minnesota et n’a pu terminer. Le plaqueur gauche gauche Jason Peters a également quitté tôt avec une blessure au biceps. Quant à Philly, il était tombé sur deux de ses meilleurs demi-attaquants. Jay Ajayi (ACL) et Darren Sproles (ischio-jambiers) travaillaient toujours.

L’augmentation du nombre de blessures est une préoccupation pour les Eagles, dont le calendrier reprend avec des matchs contre les Panthers de la Caroline, les Jaguars de Jacksonville, les Cowboys de Dallas et les Saints de la Nouvelle-Orléans au cours des quatre prochaines semaines.

Mais jeudi, l’offensive des Eagles de 2017 est arrivée, juste à temps pour potentiellement sauver la saison 2018.