Renault ne veut pas “repartir de zéro” en 2021

Renault veut s’assurer que les nouvelles règles du moteur 2021 ont une certaine continuité avec les règles actuelles car elles veulent «éviter de repartir de zéro».

Alors que Renault était sur le pied arrière au début de l’ère actuelle du V6, perdant terrain massif à Mercedes, ils ont rattrapé ces dernières années.

Tellement que le client de la saison dernière Red Bull Racing a remporté trois grands prix.

En tant que tel, Renault souhaite que lorsque les nouvelles règles des moteurs entreront en vigueur en 2021, elles n’auront pas à perdre tout le temps et tout l’argent qu’elles ont investis dans la centrale actuelle.

“Nous aimerions éviter de repartir de zéro”, a déclaré Cyril Abiteboul, directeur général de Renault F1, à Autosport.

“Si je regarde l’investissement qui a été fait dans le moteur, si je regarde le temps qu’il prend pour arriver à une situation où ce n’est pas un terrain de jeu égal, mais que le moteur n’est plus un handicap pour le châssis gens.

“C’est ce que vous voulez: une disparité où une équipe n’est pas empêchée de gagner des courses ou de faire un travail décent par son partenaire de moteur – franchement à partir de zéro est tout à fait effrayant.”

Bien qu’initialement opposé à la proposition de Liberty Media, notamment de Ferrari, Abiteboul pense que les équipes sont en faveur de négociations «constructives».

“Je pense que tout le monde est prêt à avoir un dialogue constructif et arriver très rapidement à une solution”, a-t-il déclaré.

“Cela dit, nous n’allons pas nous engager dans un nouveau moteur sans savoir à quoi ressemblera la F1 en 2021”.