Adrien Broner après le match nul avec Vargas: j’adorerais me battre à nouveau contre Vargas, mais revenons dans ma ville pour le faire

Photo d’Amanda Westcott / SHOWTIME

BROOKLYN (22 avril 2018) – Adrien Broner, champion du monde à quatre divisions, et Jessie Vargas, championne du monde à deux divisions, se sont affrontés samedi soir sur SHOWTIME lors de l’événement principal de SHOWTIME CHAMPIONSHIP BOXING devant 13 964 fans. au Barclays Center de Brooklyn lors d’un événement présenté par Premier Boxing Champions.

La bataille de va-et-vient était une histoire d’activité contre la précision. Vargas était de loin le combattant le plus actif, jetant 839 coups au total, 300 de plus que son adversaire. Pourtant, le Broner tape-à-l’œil était suprêmement précis, reliant 44% de ses tirs au but et 38% de ses tirs au total, contre seulement 27 et 24, respectivement, pour Vargas.

Broner (33-3-1, 24 KOs) est entré en force dans la seconde moitié du combat, ramassant les huitièmes de finale à 10 sur les trois tableaux de bord des juges. Le 12ème tour a été crucial pour déterminer le tirage au sort, qui a été marqué 115-113 Broner et 114-114 deux fois. Les juges se sont mis d’accord sur huit des 12 tours mais n’ont pas pu se mettre d’accord sur le tour final, qui a été jugé différemment par les deux juges qui ont marqué le match nul. “Je tiens à remercier Jessie Vargas. Il est double champion du monde pour une raison “, a déclaré Broner, qui travaillait pour la première fois avec Kevin Cunningham comme entraîneur principal. “Il est venu se battre mais à la fin de la journée, vous savez tous que je l’ai battu. Pointe vide, point.

“Je me connectais avec des droits. Je me suis réchauffé au début du combat. Mon entraîneur m’a beaucoup aidé ce soir. Je tiens à remercier Coach Cunningham ainsi que mon entraîneur original, Mike Stafford, pour avoir réalisé que je devais faire quelque chose de différent.

“J’aimerais à nouveau combattre Vargas, mais revenons à ma ville pour le faire.”

Vargas (28-2-1, 10 KOs) a travaillé sur le jab et a été incroyablement efficace avec ses coups de corps dans juste son deuxième combat avec l’entraîneur et l’ancien champion du monde Mike “The Body Snatcher” McCallum.

“Je pensais avoir gagné le combat”, a déclaré Vargas. “A la fin de la journée, je ne peux pas discuter parce que je me battais à l’intérieur de l’anneau, donc je ne sais pas ce que vous avez vu de l’extérieur. J’atterris des coups propres. C’était un bon combat mais à la fin de la journée, je ne peux pas contester la décision.

“Ca a dû être un combat serré pour que les juges l’aient marqué comme ils l’ont fait. Je sentais que je gagnais le combat et j’étais en hausse de deux tours. Je compte sur les juges pour prendre la bonne décision. “

Photo d’Amanda Westcott / SHOWTIME

L’ancien champion de 154 livres, Jermall Charlo, a envoyé une déclaration à la division des poids moyens dans l’événement co-principal, éliminant le concurrent déjà vainqueur Hugo Centeno Jr. pour capturer le titre provisoire WBC de 160 livres. VIDÉO: https://s.sho.com/2vxBnDM

Charlo est maintenant obligatoire pour Gennady “GGG” Golovkin et n’a pas hésité à appeler le WBC, WBA et IBF Middleweight World Champion.

“Ce fut un voyage incroyable pour arriver ici”, a déclaré Charlo, le frère jumeau du champion WBC de 154 livres Jermell Charlo. “Je suis un double champion du monde. Amenez ‘GGG’ Je veux ce combat. J’ai 27-0 avec 21 KO. Tout le monde le voit. Que puis-je dire de plus?”

Charlo (27-0, 21 KOs) a prouvé que son pouvoir se traduit par des poids moyens alors qu’il a assommé son deuxième adversaire depuis qu’il a abandonné son titre et qu’il est passé à 160 livres. Le natif de Houston a maintenant gagné par KO dans cinq de ses six combats depuis qu’il est devenu champion en 2015. Une série de tirs a ouvert un énorme crochet gauche dans la première minute du deuxième tour, le plancher Centeno (26-2, 14 KOs) , qui a échoué à battre le compte de 10 et a été compté à: 55.

“Tout le monde m’a toujours évité et à partir de maintenant, c’est comme ça que ça va se passer”, a déclaré Charlo. “Vous voyez ce que vous obtenez.”

Après le combat, Centeno était conscient des erreurs qui ont conduit à la perte.

“Je pensais que j’avais bien commencé. Je voulais sortir sur mon bouclier mais ce n’était pas ma journée “, a déclaré Centeno. “Il m’a attrapé et a eu le KO. J’essayais de travailler mon jab. Je pensais que je l’ai eu avec quelques bons coups mais je me suis attardé trop longtemps dans la poche et je ne suis pas sorti à temps. “

Lors du match d’ouverture de la télédiffusion, Gervonta Davis est devenu deux fois champion du monde en mode empathique avec un TKO au troisième tour de l’ancien champion Jesus Cuellar pour remporter le championnat du monde WBA de 130 livres. VIDÉO: https://s.sho.com/2vusWsW

Photo d’Amanda Westcott / SHOWTIME

L’invaincu Davis (20-0, 19 KO), qui a perdu le titre IBF de 130 livres en août dernier, a marqué trois passes rabattues en moins de trois rounds pour remporter son deuxième titre dans la catégorie des super-poids plumes. Le joueur de 23 ans a réussi 49 pourcent de ses tirs au but lors de son premier combat contre le nouveau entraîneur Kevin Cunningham.

“Sur l’undercard du combat Mayweather-McGregor, je n’étais juste pas concentré”, a déclaré Davis. “C’était la deuxième fois que je luttais sur la carte de Mayweather, alors ça m’a frappé à la tête et ça s’est montré. Après le combat, je suis rentré à la maison et j’ai parlé à mon équipe et nous avons décidé qu’il était temps de quitter Baltimore. Je suis concentré et ça se voit parce que je suis de nouveau champion.

“Il y a toujours des bosses sur la route quand tu veux réussir. Tout dépend de la façon dont vous rebondissez et ce soir, j’ai montré que je suis un vrai champion. “

Davis a utilisé une combinaison de coups de corps, des uppercuts et un contrepoids efficace pour décomposer Cuellar, une ancienne liste de titres à 126 livres. Davis de Baltimore a décoché un coup de poing à Cuellar au deuxième tour et n’a pas cédé à partir de là. Le gaucher avançait dans le troisième, traquant Cuellar contre les cordes et l’envoyant pour la deuxième fois avec une série de combinaisons. Cuellar (28-3, 21 KOs) s’est levé, mais a eu de sérieux ennuis et l’arbitre Benjy Esteves est intervenu pour stopper le match à 2:45, l’Argentine étant tombée sur la toile pour la troisième fois.

“Le plan de match était de boxer un peu et de l’ouvrir avec quelques coups de feu”, a déclaré Davis. “Quand il était temps, je suis allé en avant et l’ai attrapé avec assez de coups pour le sortir.

“Je veux que la ceinture IBF revienne et je suis prêt à l’unifier avec celui qui remportera le combat [Tevin] Farmer contre [Billy] Dib.”

Lors de la télédiffusion de samedi, il a été annoncé qu’Errol Spence Jr. effectuera la deuxième défensive de son IBF Welterweight World Championship contre le challenger obligatoire invaincu Carlos Ocampo le 16 juin sur SHOWTIME dans un combat de retour à Dallas.

Le tripleheader SHOWTIME CHAMPIONSHIP BOXING du samedi sera rejoué le lundi à 22h00. ET / PT sur SHOWTIME EXTREME.