Tony Evans sur Liverpool vs AS Roma et pourquoi les fans autour d’Anfield se souviennent encore d’une «ville remplie de rage collective»

La première demi-finale de la Ligue des Champions de Liverpool en une décennie les place face à l’équipe qu’ils ont battue en finale il y a 34 ans.

Mais on se souvient de la finale de la Coupe d’Europe de 1984 pour son contexte d’hostilité, de violence et de drame sur le terrain.

Le match lui-même a duré le match, Liverpool remportant une impressionnante victoire en tirs au but contre l’AS Roma au Stadio Olimpico de Rome. Ce serait Alan Kennedy qui a converti le coup-franc décisif.

Liverpool était des outsiders en avance sur le jeu, malgré son illustre record européen ayant remporté la compétition trois des six saisons précédentes.

Les Giallorossi, si convaincus que leur équipe remporterait leur première Coupe d’Europe, avaient des images du trophée ornées des couleurs infâmes du club, rouge et or.

Mais la confiance d’avant-match a tourné à la violence, avec des fans de Liverpool soumis à des attaques lancinantes avant le match.

À temps plein, alors que Liverpool a célébré son quatrième titre en sept ans, plus de chaos a suivi.

Le chroniqueur de Standard Sport, Tony Evans, a fait l’expérience de l’environnement hostile cette nuit-là, et pense que l’équipe de Jurgen Klopp pourrait faire face à une atmosphère similaire au match à deux pattes de cette saison avec la prochaine quinzaine.

“C’était l’atmosphère la plus hostile que j’ai jamais connue”, a-t-il déclaré à Vaishali Bhardwaj de Standard Sport. “C’était tellement violent cette nuit-là, tellement horrible, que ça a vraiment marqué les fans de Liverpool et changé la façon dont ils percevaient d’aller en Europe et de jouer dans les jeux européens.”

Photo:Liverpool FC / Liverpool FC via Getty Images

“Beaucoup de gens autour d’Anfield ont de longs souvenirs de ce qui s’est passé à Rome et aimeraient voir les Roms mal battus.”

Regardez l’intégralité de l’interview dans la vidéo en haut de l’article, alors que Vaishali et Tony discutent de la victoire en Coupe d’Europe en 1984, Mohamed Salah affronte son ancien club depuis l’été dernier et pourquoi les Italiens se montreront dangereux opposition pour Liverpool à Anfield.